Professions libérales indépendantes, découvrez notre forfait comptable, fiscal et social adapté à votre activité !

Mis en avant

professions libearles independantesVoici enfin une offre dédiée à toutes les professions libérales indépendantes qui recherchent un forfait complet comptable + fiscal + social pour leur activité libérale, au meilleur prix du marché.

Que vous apparteniez à une profession médicale, paramédicale, judiciaire, réglementée ou non. Que vous soyez médecin, dentiste, vétérinaire, infirmier, kinésithérapeute, ostéopathe, avocat, géomètre, assureur, détective, architecte, psychanalyste, étiopathe, expert, orthophoniste, pédicure, podologue, etc. …

Que vous soyez moniteur de skis, éducateur sportif, formateur occasionnel, moniteur d’auto-école, concepteur de logiciels, etc… Vous relevez de la catégorie fiscale des BNC entrainant des obligations spécifiques et nécessitant une organisation optimale pour bénéficier du meilleur rapport qualité/prix.

Entourez-vous des services d’un expert-comptable à distance !

Notre concept répond clairement aux attentes des professions libérales indépendantes grâce à la dématérialisation des flux et à la délocalisation d’une partie de nos services, tout en bénéficiant de l’accompagnement sécurisé d’un expert-comptable diplômé et de ses conseils fiscaux et sociaux.

Votre Expert-comptable, Didier ROSTAING
Cabinet Rostaing – 25500 MORTEAU

Conditions d’éxonération de l’impôt sur la plus-value de cession de clientèle d’un cabinet d’avocat

Afin d’obtenir l’exonération de l’impôt sur la plus-value en cas de cession de sa clientèle, un avocat doit avoir exploité la dite clientèle pendant les cinq années précédant la vente. L’avocat ayant exercé comme stagiaire salarié, moins de cinq ans avant la cession, ne peut être reconnu comme remplissant cette condition.

Lire la suite

Frais de repas déductibles

Les titulaires de bénéfices non commerciaux qui prennent leur repas sur le lieu d’exercice professionnel, en raison de la distance qui sépare celui-ci de leur domicile, peuvent déduire de leur résultat les frais supplémentaires de repas, c’est à-dire ceux excédant 4,70 € par repas pour 2016.

Lire la suite

Plus-values professionnelles

La période de stage d’un avocat n’est pas prise en compte pour l’appréciation de la durée d’exercice de 5 ans conditionnant la mise en oeuvre de l’exonération sur les plus-values professionnelles.

Lire la suite